Dans un contexte économique défavorable la CFTC prend part à de nombreuses innovations sociales

 la CFTC fait voter une loi qui permet aux demandeurs d’emploi d’être considérés comme travailleurs ; ils peuvent ainsi maintenir leur droit à la retraite. En 1984, la CFTC s’engage avec succès dans la bataille en faveur de la liberté scolaire. En 1985, elle soutient la création de l’allocation parentale d’éducation.